De la Posturologie à la Posturoception / Réedoc Novembre décembre 2014

Analyse de l’ouvrage « De la Posturologie à la Posturoception » du Docteur  Serge Mesquida

 

Réedoc Nov-Dec 2014, analyse ouvrage de la posturologie à la posturoception.
Couverture Reedoc n° 391 Nov-Déc. 2014
Commander cet ouvrag: De la Posturologie à la Posturoception
Commander cet ouvrage

réalisé par le centre de ressource documentaire en mèdecine physique et de réadaptation dans leur bulletin REEDOC n°391 de Novembre Décembre 2014.

La Posturoception !! Nouvelle vision thérapeutique, méthode d’analyse et de traitement de la posture qui repose sur la pratique de l’osthéopathie. Cet ouvrage conçu par Serge Mesquida, medecin, spécialisé en mèdecine manuelle-osthéopathie, enseignant au GETM (Groupe Enseignement des Thérapies Manuelles) se presente comme une initiation à la compréhension de cette nouvelle approche thérapeutique de la régulation posturale (correction des désordres du processus postural), se caractérisant par la complèxité, l’emergence et l’intentionnalité.

 

L’auteur expose au lecteur l’approche de la posturologie en s’appuyant sur son expérience pratique de clinicien et sur son expertise en pédagogie. La Posturoception s’adresse à toute personne qui souffre de douleurs fonctionnelles.

La consultation de posturoception, similaire à une consultation habituelle se fait en trois temps: l’interrogatoire, l’examen clinique, le traitement.

La pathologie à traiter doit être de nature fonctionnelle (recherche d’une pathologie organique), la consultation est similaire à une consultation classique de pathologie locomotrice fonctionnelle dans son déroulement.

Cet ouvrage est destiné principalement aux professionnels de ostéopathie, qui prennent en charge les pathologies fonctionnelles locomotrices, les dysfonctionnements locomoteurs. Les dentistes également, les orthoptistes, les ophtalmologistes, les médecins généralistes découvriront le rôle prépondérant que joue la posturoception dans  leur pratique.

Dans un premier temps, l’auteur donne une définition de la posture qui repose sur un processus fonctionnel diffus, le STP (Système Tonique Postural) qui est fondamental dans notre vie de tous les jours. Le fonctionnement du STP est explicité, ce mécanisme neurologique autonome qui fonctionne en circuit fermé, nous permet de tenir debout, de rester immobile, de marcher et de courir, il prépare le mouvement, le déclenche  et le guide.

La pratique de la posturoception est ensuite étudiée au travers des différents capteurs du corps dont l’interdépendance fonctionnelle participe à l’émergence du processus postural: le schéma corporel, , l’œil, les dents, la peau…

- Le schéma corporel

est un peu la carte mémoire de ce que nous sommes, il se structure dans le fascia et nous sert de référence, accumule notre passé, contraint notre présent, et oriente  notre futur. Sont étudiés dans dans ce chapitre: pourquoi faut il traiter le shéma corporel, la correction du shèma corporel, le fonctionnement des RTM (Résonateurs de Tenségrité Myofasciale), le pied, capteur postural?…

L’œil

est l’extérocepteur (récepteur sensoriel qui recueille les stimulations provenant de l’extérieur de l’organisme) du positionnement. L’auteur aborde le mode de fonctionnement de l’appareil oculomoteur, comment aborder un desequilibre de cet appareil, la correction du capteur oculaire en pratique et l’orthoptie. Quelques bases d’observation et de compréhension pour juger de la globalité du processus au cours d’une consultation sont données.

- Un long chapitre est dédié aux dents…

qui représentent l’extérocepteur de la charge, l’appareil manducateur est le régulateur du tonus postural, il règle la tonicité dans les  chaines neuromusculaires et fasciales. Les problèmes de dérèglement du capteur manducateur sont complexes: occlusion, déglutition, infections…

- La peau …

est l’extérocepteur qui joue un role important dans l’equilibre postural. Dans le cadre de la posturoception, l’auteur s’attache au dysfonctionnement du capteur cutané généré par les cicatrices pathologiques (indication pour maîtriser le traitement des cicatrices).

Un chapitre traite de la correction de la jambe courte…

en posturoception. D’un point de vue pratique, des solutions sont données pour comprendre et traiter les différentes jambes courtes qui apparaissent à partir de la seconde consultation (constatation clinique renforcée par des tests dynamiques).

La  posturoception donne des réponses d’ordre diagnostic et thérapeutique, cet ouvrage apporte un éclairage sur des notions qui peuvent paraître complexes pour des personnes peu expérimentées.

Pour en savoir plus: 

www.ipc-osteo.com site dédié au professionnels

www.posturoception.com site dédié au grand public