Philippe Mouret

 

Philippe Mouret
Commander cet ouvrage

Une (R)évolution par la coelio-chirurgie

Le Français qui a bouleversé la pratique chirurgicale du monde entier

Les jeunes générations de chirurgiens ne savent pas que Philippe Mouret est responsable du bouleversement mondial de la pratique chirurgicale moderne. Son histoire est contée ici.

Né en 1938, il est chef de clinique à Lyon quand deux amis gynécologues, qui reviennent d’un stage à Paris chez Raoul Palmer à l’hôpital Broca, lui montrent la méthode qui permet d’explorer l’appareil génital féminin à l’intérieur du pelvis sans ouvrir la paroi abdominale : la coelioscopie.

Séduit, Mouret met ce mode d’exploration en pratique et en élargit les indications chirurgicales à l’ensemble de la pathologie intra-abdominale. En 1987, il enlève, de cette façon, la vésicule biliaire d’une patiente qui est ainsi en état de quitter la clinique dès le lendemain.

 

Son matériel bientôt équipé d’une caméra, il devient l’initiateur de la « vidéo chirurgie » qui s’étendra à toutes les spécialités chirurgicales. Admiratifs, les Américains parlent de la New French Revolution.

Dès 1990, Mouret entreprend de créer un centre privé de chirurgie ambulatoire et s’endette lourdement. Mais il n’obtient pas l’autorisation administrative d’y opérer et les banques le traînent en justice. Condamné, il est rayé du Conseil de l’Ordre des Médecins. En 2002, il doit s’expatrier et part enseigner ses méthodes au Viêt-Nam, en Inde, en Italie, et reçoit, au Japon, le prestigieux prix Honda en 2007, avant de mourir d’un cancer en 2008.

Le développement universel de la coelio-chirurgie contraste avec l’oubli de celui qui en a été le génial instigateur. Ce livre est destiné à rétablir une vérité historique à l’occasion du trentième anniversaire de la cholécystectomie inaugurale en 1987.

Préface

Table des matières

Extrait de l’ouvrage