Imagerie de l’oreille en poche 2° edition

Commander cet ouvrage
Commander cet ouvrage

L’interprétation des examens d’imagerie de l’oreille est souvent considérée comme difficile : en effet, l’anatomie de l’os temporal est complexe et la pathologie otologique est souvent mal connue des radiologues. L’objectif de cette seconde édition de « L’Imagerie de l’oreille en poche » est, à nouveau, de proposer une aide au diagnostic grâce à un exposé très détaillé de l’anatomie et la radio-anatomie normale, suivi d’une description des signes en imagerie des principales pathologies otologiques (otites chroniques, otospongiose, traumatismes, malformations de l’oreille) ainsi que de lésions plus rares mais d’aspect caractéristique (chapitre «florilège »), en précisant, pour chaque pathologie, les informations radiologiques dont l’otologiste a besoin pour la prise en charge thérapeutique ; dans la dernière partie de l’ouvrage, la pathologie otologique courante est envisagée à partir d’ordonnances-types, telles qu’elles seraient formulées par l’otologiste, afin de guider le lecteur vers les principales anomalies à rechercher.

Dans la seconde édition, nous avons tenté de rendre l’iconographie plus lisible ; plusieurs chapitres ont été enrichis d’images et de textes nouveaux. Ce livre se veut pratique, tant dans son format que dans son contenu. Gageons qu’il sera utile au radiologue qui souhaite trouver les éléments nécessaires à l’interprétation des examens, afin de fournir des informations pertinentes à son correspondant ORL ; espérons également que cet ouvrage permettra au clinicien de mieux appréhender ce que peut lui apporter l’imagerie actuelle de l’oreille.

 

Avant-propos

Aujourd’hui, l’imagerie fait partie intégrante de la prise en charge et du suivi thérapeutique de nombreuses affections de l’oreille. Par exemple, un bilan anatomique est en règle réalisé par TDM avant l’exérèse d’un cholestéatome ou le traitement chirurgical d’une otospongiose ; la TDM et l’IRM sont des éléments essentiels de la surveillance post-opératoire du cholestéatome. Ces examens participent également au bilan étiologique d’une évolution post-thérapeutique défavorable ou d’une éventuelle complication de la chirurgie.

Dans cette seconde édition de « L’imagerie de l’oreille en poche » , avec l’aide précieuse du Dr Elsa UKKOLA-PONS, l’iconographie a été améliorée et rendue plus lisible, le contenu de plusieurs chapitres a été étendu et enrichi.

L’ouvrage comporte :

* une première partie d’anatomie et de radio-anatomie, décrivant l’ensemble des structures visibles en imagerie, du conduit auditif externe à l’oreille interne. Ce chapitre fournit en outre des indications précises, sous forme d’encadrés, qui facilitent l’étude des structures-clefs;

* la seconde partie traite les grands thèmes de la pathologie otologique (otites chroniques, otospongiose, traumatismes, malformations du temporal); elle est complétée par un « florilège » de lésions moins fréquentes mais d’aspect caractéristique, pour lesquelles l’imagerie joue un rôle diagnostique essentiel;

* dans la dernière partie sont présentées des « ordonnances-types » et les principaux diagnostics qu’elles doivent faire évoquer. Ces demandes d’examen correspondent à des situations fréquemment rencontrées dans la pratique quotidienne.

A l’instar de la première édition, les lésions de l’angle ponto-cérébelleux ne sont pas abordées : elles appartiennent en effet au domaine de la neuroradiologie et font déjà l’objet de nombreuses publications. D’autres lésions du temporal, très rares ou d’aspect non spécifique en imagerie, comme les tumeurs de l’oreille, sont également absentes de ce livre. Par ailleurs, les récentes avancées de l’imagerie infra-millimétrique du labyrinthe, bien qu’intéressantes au plan scientifique, n’ont jusqu’à présent pas eu d’impact déterminant sur la prise en charge des pathologies de l’oreille interne ; un exposé détaillé de ces techniques ne saurait donc pour le moment trouver sa place dans un tel ouvrage.

L’imagerie de l’oreille par cone beam, bien que prometteuse et dont la fiabilité diagnostique est en cours d’évaluation (notamment à la Fondation Ophtalmologique Rotschild), n’a pas été spécifiquement abordée dans cette nouvelle édition. En effet, la sémiologie des lésions de l’oreille en cone beam est identique à celle qui a été décrite en TDM, et ne justifie donc pas de description particulière ; de plus, l’équipement cone beam est actuellement encore l’apanage d’un nombre très restreint de centres spécialisés.

Gageons que cette seconde édition de l’ »Imagerie de l’oreille en poche » sera utile au radiologue qui souhaite trouver les éléments nécessaires à l’interprétation des examens, afin de fournir des informations pertinentes à son correspondant ORL ; espérons également que cet ouvrage permettra au clinicien de mieux appréhender ce que peut lui apporter l’imagerie actuelle de l’oreille.

Marc T. Williams

Table des matières

- Préface de la première édition

-  Avant-propos

- Anatomie et radio-anatomie pratique du temporal

- Imagerie des otites chroniques

- Imagerie de l’otospongiose

- Imagerie des traumatismes du temporal

- Imagerie des malformations du temporal

- Florilège

- Ordonnances-types : orientations diagnostiques

- Index

 

Découvrir quelques pages de l’ouvrage

 

 

Anatomie et radio-anatomie pratique du temporal
Anatomie et radio-anatomie pratique du temporal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imagerie des otites chroniques
Imagerie des otites chroniques