Critique de presse ouvrage Musique et cerveau

Dans la revue rééDoc Analyses Mai-Juin 2012, n°376, « Musique et Cerveau:Nouveaux concepts, nouvelles applications » des éditions Sauramps Médical de Bigand E, Habib M, Brun V.

ISBN:9782840237709

Cet ouvrage démontre au lecteur combien la musique s’enracine profondément dans notre cerveau, qu’elle ne relève pas seulement d’un simple loisir ou d’un moyen d’expression des sentiments, ce livre nous permet de mieux connaitre les liens étroits qui existent entre la musique et le cerveau….

Musique et cerveau - Nouveaux concepts, nouvelles applications

Ce thème a été discuté lors du congrès des Entretiens de Médecine Physique et de Réadaptation de Montpellier en mars 2012, sur les connexions inattendues de la musique avec le cerveau, comment elle interagit avec lui, et comment elle peut contribuer à soigner, car la musique qui s’avère souvent indispensable à notre bien-être, peut être intégrée dans certaines thérapies. Les données les plus marquantes de la recherche scientifique récente dans ce domaine sont illustrées dans ce livre dont le premier chapitre retrace l’évolution des sciences cognitives de l’âge de la maturité à l’âge d’or de la discipline. Le second chapitre décrit comment la musicologie a cherché à comprendre au cours de l’histoire le pouvoir de la musique. Les travaux des compositeurs et musicologues de l’époque baroque apparaissent comme les pionniers des premières théories des sciences cognitives de la musique. La création musicale actuelle pour comprendre en temps réel les liens mystérieux entre musique et cerveau est étudiée, le chant intérieur du musicien et son évolution lors de pathologie cérébrale est analysée. Les effets bénéfiques de la musique dans le domaine de l’éducation et de la santé sont abordés dans les chapitres suivants: l’apprentissage de la musique améliore la perception des syllabes chez les enfants dyslexiques, de nouvelles stratégies de prise en charge musicale des patients Alzheimer sont détaillées, des ateliers musicaux réalisés en milieu clinique contribuent à améliorer les troubles cognitifs et de langage. Les auteurs insistent aussi sur le fait que les stimulations musicales jouent un rôle important dans la rééducation des troubles moteurs dans différentes maladies (Parkinson). La musicothérapie peut également s’intégrer parfaitement dans la prise en charge pluridisciplinaire de la douleur, elle agit sur les composantes de la douleur par son action sensorielle, affective, cognitive et comportementale. La musicothérapie pourrait présenter une technique de soins d’avenir et réduire les grands maux des sociétés modernes.