critique de presse ouvrage la proprioception

Dans la revue rééDOC Service de documentation de l’IRR, Analyses d’ouvrages Juillet-Août 2012 // n°377

Critique de presse de l’ouvrage « la proprioception » des éditions Sauramps Médical, de Julia M, Hirt D, Perrey S, Barsi S, Dupeyron A.

ISBN: 9782840237686

 

A Montpellier en Mars 2012, la proprioception a été une des communications discutée durant le 40 ème congrès de Médecine Physique et de Réadaptation.

La proprioception permet de fournir des informations spatio-temporelles pour calibrer un espace moteur, ajuster la trajectoire des mouvements, l’équilibre, la direction des mouvements, et la coordination inter membre et multi articulaire.

 

 

Cet ouvrage se propose d’apporter un éclairage récent et complet sur les propriétés fonctionnelles des capteurs proprioceptifs de notre corps et de leur adaptation au cours d’actions motrices et variées.

Deux parties sont proposées: les rappels fondamentaux et les applications cliniques, permettent au lecteur de faire une approche translationnelle de l’un vers l’autre. Sont abordés dans la première partie, la neuroanatomique des constituants de la proprioception, les méthodes et les techniques courantes d’évaluation des sens de la proprioception dans les milieux de la rééducation et du sport, les situations (cliniques, environnementales, sportives) où la proprioception peut être modulée.

Les grands principes rééducation et du sport, les situations (cliniques, environnementales, sportives) où la proprioception peut être modulée

Les grands principes fondamentaux de la rééducation proprioceptive ou reprogrammation neuromotrice, présente dans toutes les disciplines (traumatologie, neurologie, rhumatologie, orthopédie et médecine du sport), sont passés en revue: capteurs, contrôle de la station debout, perception, action des muscles et la performance motrice et ses différentes techniques, les facteurs et les aspects de progression, les dispositifs externes tels que la contention adhésive et l’ortèse..

En seconde partie, les applications cliniques proprioceptives articulation sont décrites.

Sont présentées les méthodes d’évaluation analytiques puis fonctionnelles et les programmes de rééducation de la cheville dans la prévention du mécanisme d’entorse.

L’organisation de la proprioception du rachis lombaire, son rôle, l’influence des principales lésions lombaires sur l’acuité proprioceptive des patients ainsi que l’efficacité de la rééducation proprioceptive du rachis cervical, sont détaillés.

Un chapitre analyse les modalités de la rééducation proprioceptive du genou, en particulier, les lésions du LCA, la rééducation proprioceptive de l’épaule s’articule en cinq phase (normalisation du fonctionnement articulaire, stabilisation dynamique, sens de la position articulaire, réactivité du contrôle musculaire, restaurer un schéma moteur). La rééducation par la proprioception utilise les stimulations les plus proches possibles du réel pour déclencher des mouvements inutilisés, et les renforcer.